AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 USA today Février 2005

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
avatar
Juliette


Co'N'Admin


Dragon
Localisation : Lille

MessageSujet: USA today Février 2005   Mar 7 Juil - 12:43

USA Today
'CSI' star takes mystery out of tasteful décor
Diana McKeon Charkalis
February 2005
WEST HOLLYWOOD —


There's a stately elegance to Emily Procter's 1921
Spanish-style home. It's everywhere from the gilded Louis Philippe
mirror above her dining room table to her grandmother's antique
secretary cabinet that fits perfectly in the corner.
But look closer, and there's something else. A bit of whimsy. A wink. A
nod to kitsch. Take, for example, the art of Albert Einstein eating
Froot Loops by Barry Rockwell. "To me, my sense of style is completely
encapsulated in that picture, because it's classic portraiture in a
gold frame with something that's just a little bit off," Procter says.
"I really love a mix."
The 36-year-old actress, who plays bilingual ballistics expert
Detective Calleigh Duquesne on CBS' CSI: Miami, says owning her first
home has taught her a lot about herself and her taste.
"I realized I'm never going to be a modern gal. I love colonial. I love
early American. I love a big rectangular piece of brown furniture on a
hardwood floor." Procter became interested in decorating at age 5 when
her mother let her choose some upholstery. "It was on our furniture
until a couple of years ago, and I have to say it held up nicely," she
says.
Her living spaces always have had a "grown-up feeling." In her 20s, she
was the only one of her friends to have a fainting couch and a library.
"People would come over and ask, 'Is this your parents' house?' "
She even abides by some old-fashioned traditions she learned from her
grandmother, such as changing out her décor with the seasons. "It's
just always made sense to me. Right now, I have my winter rug down and
my winter draperies up."
Although both she and her CSI counterpart share a lilting Southern
accent and a love of high heels, her home is much different from what
her character's would be.
"Calleigh's is probably more of a streamlined modern home. What I know
from my (female) friends who are cops is they keep their houses very
clean, because they say you never know if you're coming back or not."
Procter's décor is culled equally from antique shops, flea markets,
garage sales and family. And "I will go through your trash," she
proclaims with a treasure hunter's zeal.
Last year, she took her mom and aunt to scavenge through a lighting
shop's discards. Procter found a lamp worth repairing. Her aunt
discovered ceiling globes to convert into hanging planters. And her mom
gathered chandelier crystals, which she strung and placed on her
Christmas tree. "The two of them together are like Antiques Roadshow."
Procter's house-buying panic began when she realized that the furniture
in her 1,200-square-foot apartment wouldn't fit in the
less-than-1,000-square-foot house. What followed was a nine-month
renovation. Procter was delighted to take part, whether that meant
trips to Home Depot in her 1989 Ford Bronco to pick up tile or helping
pour the foundation for the addition.
"It's a very weird thing. When you see your house naked, you feel very
protective of it and of the people who lived here before," she says.
With an additional 300 square feet, the home's one bedroom and one bath
became two bedrooms, two large baths and a walk-in closet. One big
change was in the bathrooms, which are now large and airy. "If you live
in a small space, you should do the things that make it feel
luxurious." The master bath has a huge oval tub. "I probably take a
bubble bath almost every day," Procter says. "But I've only filled it
all the way up on my birthday."
Color is a particular passion. "If it's off by a shade, it will really
bother me. This band of green has been several shades until I got it
the way I want," she says, pointing to the ceiling in her dining room.
She has reasons for her design choices, such as why her dining room is
orange. "Orange makes you hungry," she says. "That's why most fast-food
restaurants are yellow, brown, orange or red."
And why does she have tiny portraits of dogs by the front door? Because
they symbolize faithfulness and are valued as protectors. Plus, it's
classic feng shui. "The house feels really good to me, so I think (feng
shui) works," she says. "It's a very easy house for a girl to live in."




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Juliette


Co'N'Admin


Dragon
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: USA today Février 2005   Mer 8 Juil - 15:06

Traduction


Il y a une élégance inhérente à la maison de style espagnol datant de 1921 d'Emily Procter, du miroir Louis Philippe au dessus de table de sa salle à manger jusqu'au secrétaire antique de sa grand mère qui s'intègre parfaitement au coin de la pièce.
Mais si vous y regardez d'un peu plus près, il y a quelque chose d'autre. Une fantaisie. Un clin d'œil. Tirant vers le kitsch. Prenez par exemple le tableau d'Einstein mangeant des bonbons aux fruits par Barry Rockwell. "Pour moi, ma vision du style est complètement représentée par ce tableau, car c'est un portrait classique dans un carré d'or avec quelque chose de décalé" dit Procter "J'adore faire des mélanges".
L'actrice de 36 ans qui joue l'expert bilingue Calleigh Duquesne dans le experts Miami sur CBS, raconte que sa maison à elle seule lui a appris quelque chose sur elle même et ses gouts.
"J'ai réalisé que je n'aurais jamais des gouts modernes. J'adore le style colonial. J'adore le vieux style américain. J'aime être dans une grande pièce rectangulaire de couleur marron avec un plancher criard."
Emily à commencée à s'interesser à la décoration à 5 ans quand sa mère lui a laissée choisir une tapisserie "Nous l'avions depuis quelques années déjà et je dois dire que je l'ai assez bien choisie".

Son espace de vie ressemble à l'ndroit où elle a grandi. Quand elle avait 20 ans, elle était la seule parmis ses amis à avoir une chambre épurée et une bibliothèque "Les gens venaient et demandaient : est ce que c'est la maison de tes parents?"
Elle se laisse encore tenter par d'ancienne méthodes qu'elle tient de sa grand mère, telles que changer son intérieur quand on change de saison. "ca a toujours été de soi pour moi. En ce moment j'ai la descente de lit d"hiver et les draps d'hiver"
Bien qu'elle ait tout comme Calleigh un petit accent du sud et un amour pour les talons hauts, sa maison est bien différente de son personnage "Calleigh habite probablement dans une maison plus moderne. Ce que je sais, c'est que mes amies qui sont flics ont une maison très propre car elle disent que tu ne sais jamais si tu vas y remettre les pieds un jour".
La maison d'Emily est remplie d'objets provenants de magasins d'antiquités, de magasins dépots, de vides garages et d'objets de famille. "Et je peux aller fouiller vos poubelles" proclame t'elle fièrement!

L'année dernière, Emily a emmenée sa mère et sa tante farfouiller dans un petit magasin. Emily a trouvé une lampe. Sa tante a trouvé des lustres sur pied qu'elle a transformée en les acrochants au plafond. Et sa mère a trouvé des chandeliers en cristal qu'elle a placée sur le sapin de Noël. "Ces deux là mises ensemble pourraient ouvrir un magasin d'antiquités"
La folie acheteuse d'Emily a commencée quand elle s'est rendue compte que les affaires de son appartement de 1200 pieds ne conviendraient pas à sa maison de moins de 1000 pieds. Il lui a fallu 9 mois d'aménagements. Emily a mis la main à la pate même si ça incluait beaucoup d trajets depuis le dépots à bord de sa ford de 1986 pour amener les affaires ou aider à faire les fondations.
" C'est quelque chose de fantastique. Quans vous avec vu votre maison nue vous vous sentez très protectrice envers elle et vis à vis des personne qui ont vecu dedans avant vous"
Avec une extension de 300 pieds la maison qui comprenait une chambre et une salle de bain est devenue une maison comprenant 2 chambres et 2 salles de bain et un patio. L'un des grands changements a été les salles de bain qui sont maintenant spatieuses. "Si vous vivez dans un endroit petit, vous devez faire en sorte de le rendre luxueux".
La salle de bain principale comporte une immense baignoire ovale "Je prend un bain moussant presque tous les jours, je le fais depuis mon anniversaire".

Les couleurs sont ma passion "si elles ne sont pas adaptées ça va vraiment me tracasser. La ligne verte a du être refaite plusieurs fois avant qu'elle soit comme je la voulais" dit elle en regardant vers la salle à manger.
Elle peut apporter des justifications à ses choix au niveau du design, par exemple, la raison de la couleur orange de sa salle à manger "l'orange vous donne faim" dit elle " c'est pour ça que la plupart des fast food sont jaune, marron, orange ou rouge"
Et pourquoi y a t'il des petits portraits de chien en face de la porte? "Car ils symbolisent la loyauté et sont protecteurs "Ma maison me plait bien, c'est une maison dans laquelle il est très facile d'habiter pour une fille".


Revenir en haut Aller en bas
 

USA today Février 2005

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lovely Emily :: • Le Coin Presse • :: • Presse américaine -