AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Calleigh, there's a crime scene in my bedroom - 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
avatar
Juliette


Co'N'Admin


Dragon
Localisation : Lille

MessageSujet: Calleigh, there's a crime scene in my bedroom - 2009   Mer 5 Aoû - 20:34

Bill of Writes: Calleigh, there's a crime scene in my bedroom
July 25, 2009
By Casey Johnson


1. Character Crush

I'm not quite sure how many CSI shows are on television these days. I'm waiting for the networks to come out with CSI: Alaska, but Calleigh Duquesne gives you all the reasons you need to watch CSI: Miami. Whether it's her strictly business attitude when approaching crime scenes or her ability to make a simple suit sexier than Megan Fox taking advantage of Olivia Wilde, we can't quite figure out why we are drawn to her.
Her soft Southern accent is sweeter than grandma's cookies straight out of the oven, and it compliments her Nicole Kidman-like pale skin, which screams innocence. Calleigh shows little emotion throughout every episode, leaving much to be desired. And what is more intriguing than a strong-willed, yet soft-spoken women who presents more questions than answers.
Obviously your charm should theoretically break through her impenetrable wall of leave-me-alone, but she knows that all you're interested in is using your wild thing to tame her coveted calmness. Once all the facts have been reviewed, you probably shouldn't waste your time. I mean Calleigh is a detective, and we both know she would sniff out that Playboy magazine under your bed quicker than a bloodhound searching for dinner in a meat factory.

Je ne suis pas bien sur du nombre de séries "Les experts" à la télévision à ce jour. J'attends que le net crée une nouvelle série Les experts: Alaska, mais Calleigh Duquesne vous donne toutes les raisons qu'il vous faut pour regarde Les experts: Miami. ca va de son attitude très attitude très sérieuse lorsqu'elle s'occupe d'une scène de crime où sa capacité à rendre sexy une tenue toute simple de la même façon que Megan Fox prends l'avantage sur Olivia Wilde ( tiens 13 mdr), nous ne pouvons pas bien nous imaginer ce qu'il nous fait craquer pour elle.
Son doux accent du sud et encore plus doux que les cookies de grand-mère sortant du four, et il rend encore plus jolie sa peau très pale à la Nicole Kidman, ce qui laisse imaginer une certaine innocence. Calleigh nous montre quelques fois ses émotions au fil des épisodes, ce qui augmente notre désir d'en savoir plus sur elle. Et ce qui est très intriguant c'est qu'une femme aussi forte et parlant d'une manière très douce nous laisse plus de questions que de réponses.
Normalement, le charme devrait se rompre devant ce mur qu'elle dresse devant ceux qui se trouvent en façe d'elle signifiant "laisse moi seule" , mais elle sait que tout ce qui vous intéresse est de pouvoir utiliser votre culture pour percer ce mur de quiétude. Une fois que tous les faits auront été passés en revue, vous ne devriez pas perdre votre temps.Nous savons tous les deux que Calleigh est une détective et donc elle reniflerait plus vite un exemplaire du magazine Play Boy planqué sous votre lit qu'un mec cherchant un rencard dans sur un site de rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
 

Calleigh, there's a crime scene in my bedroom - 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lovely Emily :: • Le Coin Presse • :: • Presse américaine -